Les gestionnaires de voiries régionaux ont mis en œuvre cette recommandation en accordant une attention structurelle aux piétons et aux cyclistes. Voici des exemples :

  • le développement de voies rapides pour les vélos par les autorités flamandes. C’est ainsi qu’est né un réseau de pistes cyclables sûres, ce qui est capital pour les trajets domicile-travail, domicile-école et domicile-magasin ;
  • la désignation par la Région wallonne d’un « manager vélo » qui doit se charger de l’exécution des mesures issues du Plan Wallonie Cyclable ;
  • l’établissement d’un Plan Piéton et d’un Plan Cycliste par la Région de Bruxelles-Capitale qui doit veiller à ce que toutes les voies soient considérées comme sûres.