Les gestionnaires de voiries régionaux ont consacré beaucoup d’attention à cette recommandation, notamment pour ce qui concerne :

  • l’utilisation de matériels pour les marquages routiers et les glissières de sécurité ;
  • les audits de sécurité lors de travaux routiers pour évaluer si des obstacles horizontaux peuvent aggraver les conséquences d’un accident pour un motocycliste ;
  • la fixation de directives pour le réaménagement des voies locales qui tiennent compte des motocyclistes ainsi que des sessions de formation.