La procédure de perception immédiate est entièrement revue afin d’en optimiser le fonctionnement. Aujourd’hui, le contrevenant reçoit deux courriers pour une même infraction. Le premier constate l’infraction (copie du PV) et le deuxième l’invite à payer. A l’avenir, cette procédure sera simplifiée : le contrevenant ne recevra plus qu’un seul courrier pour une infraction. Cette réforme réduira les coûts de perception des amendes et allégera le travail des services de police.

En réponse à la législation européenne, une procédure a par ailleurs été élaborée pour le traitement des infractions commises par des conducteurs avec une plaque d’immatriculation étrangère. Des accords complémentaires passés avec la France et les Pays-Bas permettent de traiter toutes les infractions routières commises par des ressortissants de ces pays. Concrètement, cela signifie la fin de l’impunité des amendes de stationnement pour les conducteurs étrangers et la récupération, pour les communes belges transfrontalières, de recettes s’élevant parfois à plusieurs centaines de milliers d’euros.